Site d'information et de mémoire du
pays des Abers en Finistère nord.
La découverte du monde de la mer.
Les informations...
Les informations...
Amoco-Cadiz   A découvrir le site du rapporteur des Abers
avec des informations...
 Puce  Voir le site du rapporteur des Abers
Ephéméride.

L'actualité

 Le bricolage
 La course au large
 Figaro - Bénéteau
 Funboard
 Kitesurf
  Le site sur FaceBook

A l'Aberwrac'h

 infromation pour saisonnier,  langue traduction, gites Contacts
 Puce école enfant ado Ajouter aux favoris
 Puce visite découverte Proposer un site
 Puce rue mairie A l'Aber-Wrac'h sur votre site
 Puce maire demain Référencement du site
 Puce échange troc Plan du site
 Puce achats vendre Les archives du site
 Puce vedette hors bord La radio en surfant sur internet
 Puce informatique équipement La Webcam du port
 Puce navigateur équipier La météo - Vigilance - Alerte
 Puce réception message Avis aux navigateurs

 Puce foire exposition Les festivités et événements 
 Puce icone people  Le site en Imode - wap     
 Puce passager escale café Le site version mobile    
 Puce restaurant créperie pizzeria Les ebooks du site    Nouveau
 Puce restaurant créperie pizzeria Envoyer une e-card    Nouveau

Les flux

    événement organisation  Flux RSS Aber news
   organisation privée  Flux RSS Aber événements
   organisation privée  Flux RSS d'informations

            [Valid RSS]

Média


 La web radio du pays des Abers  La webradio du site
 La webTV du pays des Abers  La webTV du site (Vidéo)

Recherche


Effectuer une recherche avec Google.fr

La lettre d'information

 :: Inscription à la newsletter
 :: Voir les newsletter

Le pays des Abers

La CCPA, Communauté de communes de Plabennec et des Abers compte 13 communes qui sont :   BourgBlanc
  Coat Meal
  Kersaint Plabennec
  Landeda
  Lannilis
  Le Drennec
  Loc Brevalaire
  Plabennec
  Plouguerneau
  Plouguin
  Plouvien
  Saint Pabu
  Tréglonou

 Les BIM des communes de la CCPA

Le port de l'Aber-Wrac'h

La CCI de Brest gère le port de l'Aber-Wrac'h, en cliquant sur l'image vous pourrez découvrir le site "http://www.port-aberwrach.com"

Site du nouveau port de l'Aber-Wrac'h

La météo du jour


La marée du jour

La presse locale
 Puce inovation pqr  Le télégramme       Le télégramme de Brest  presse régionale
 Puce salle réunion conférence  Ouest France           Ouest France presse départementale
 Puce centre habitat location  Ar men                  Ar men presse nationale
 Puce maison gite appartement  Le chasse marée       Chasse marée presse internationale

Les archives du site

 Puce toys affaire   Documents et photos archives
 Puce voiture moto camion  Archives 2005
 Puce vue aérienne  Archives 2006
 Puce avion parapente planeur  Archives 2007
 Puce com net fr  Archives 2008
 Puce com net fr  Archives 2009

Origine des connexions

Locations of visitors to this page

Liens à suivre

Le phare d'Armen

  Le phare d'Armen
Le phare d'Armen

  Coordonnées géographiques : 48° 03’,066 N - 04° 59’,781 W
  Hauteur totale : 37.00 m (32.30 mètres au dessus du niveau de la mer)
  Feu : blanc à 3 éclats (20 secondes) produit par une lampe halogène de 250 W.
  Distance focale : 0.25, portée : 23.5 Milles


  "AR MEN" en breton signifie la Pierre, c’est le nom donné à ce rocher de la chaussée de Sein. Bien d’autres phares avaient été construits avant 1870 mais les bâtisseurs d’Ar Men (tour la plus à l’ouest du continent européen, située à 7 milles environ de l’île de Sein) seront toujours considérés comme les héros de cette histoire.
  Il leur fallut quatorze années pour mener à bien la construction de cet édifice de pierre.
  
  Historique
  Il n’y a sur la partie occidentale de la chaussée d’Ar Men, connue sous le nom de "Basse Froide", aucune roche susceptible de servir d’assise à un phare. La seule solution qu’on puisse envisager serait la construction d’un phare à cinq milles de l’extrémité, sur Neurlac’h, la dernière des roches du port de Sein qui découvre à toute marée.

  La commission des phares n’a pas cru devoir suivre cette conclusion et c’est à sa demande que l’Inspecteur Général des phares et Balises a prié M. Joly de se mettre en route pour Sein. Après quelques tentatives, ce n’est que le 16 avril 1867 que l’ingénieur Paul Joly, muni d’une ceinture de sauvetage, réussit pour la première fois à mettre le pied sur la roche.

  L’ingénieur réussit à recruter des marins et passe un marché à forfait pour le percement de trous dans la roche, destinés au scellement des barres de métal qui serviront d’armature à l’assise du phare. C’est en mai 1867 que le "chantier" d’Ar Men est ouvert, chantier, nom pompeux puisque cette année là, on ne put accoster la roche que 7 fois ( 8h de travail ; 15 trous percés).

  La difficulté particulière de la construction des phares en mer et notamment celle d’Ar Men est l’accès au rocher qui doit les porter (celui-ci se trouvant dans une zone de forts courants et remous ne découvre souvent qu’à marée basse).

   La première tâche des constructeurs de phare est évidemment d’établir un système d’accostage qui doit permettre aux chaloupes et aux chalands d’approcher de la roche avec le maximum de sécurité. Pour cela, on doit forer la pierre de trous où sont ensuite scellés quelques organeaux d’amarrage ainsi que des pitons pouvant permettre aux gaffes de mordre et aux ouvriers d’accrocher si le récif est balayé par la mer.

  Dès qu’ il y a chance d’ accostage, deux hommes descendent sur la roche, munis de leur ceinture de sauvetage, se couchent sur elle, s’y cramponnent d’ une main, tenant de l’autre un marteau et travaillant avec une activité fébrile, incessamment couverts par la lame qui déferle par dessus leur tête. Si l’un d’entre eux est entraîné par la force du courant, sa ceinture le soutient et une embarcation allait le repêcher pour le ramener au travail.

  La construction d’Ar Men fut sans conteste la réalisation la plus difficile et c’est le 18 février 1881 qu’il est allumé pour essai. Enfin le 31 août 1881 le phare s’allume mais au lieu de triompher, les constructeurs sont comme effrayés de leur victoire.

  Inquiets du diamètre trop réduit de la tour par rapport à sa hauteur et après plusieurs enquêtes, ils décideront de réaliser une ceinture ou enveloppe protectrice de 11,20 m de haut qui s’élèvera jusqu’à la hauteur de la plate-forme

  Ces travaux de consolidation dureront encore 17 ans. C’est seulement en 1897, soit 32 ans après la première enquête de l’ingénieur JOLY, qu’on peut considérer la tour d’Ar Men comme véritablement achevée, c’est à dire à l’abri de tout danger.


   Retour à la page d'accueil des phares


Pour vous rendre service



Accés direct


Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Voir un cycle complet de marée au port de l'Aber-Wrac'h

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Les galeries photos

 Puce  Actualité de la voile et la glisse
 Puce Les spots de glisse en Finistère
 Puce  Les salons nautiques
 Puce  Le kitesurf en pays des Abers
 Puce  Des vidéos à découvrir...
 Puce  La Fête du nautisme

A suivre...

  La bande annonce du film de Pierre Marcel : Tabarly

  Les photos de Brest 2008


affiche brest 2008

Annonces

L'histoire maritime

 puce site internet Les catastrophes maritimes en Bretagne
 puce site web Les catastrophes maritimes en France et dans le monde

Environnement

 puce site internet Les conseils
 puce site web Le conservatoire du littoral

Les courses de voile

 puce site internet Le trophée Jules Verne
 puce site web Le Vendée globe
 puce site internet La solitaire du Figaro
 puce site web La transmanche
 puce site web Le tour du Finistère

Les festivals en Bretagne

 puce site internet Festival du film court à Brest
 puce site web Festival du cinéma à Douarnenez
 puce site internet Festival du film britannique de dinard
 puce site web Festival travelling de Rennes
 puce site web Festival de Cornouaille de Quimper
 puce site web Festival de la danse bretonne à Guingamp
 puce site web Festival des filets bleus à Concarneau
 puce site web Festival Interceltique de Lorient
 puce site web Festival Astropolis à Brest
 puce site web Festival des Vieilles Charrues à Carhaix
 puce site web Festival des transmusicales de Rennes

EditRegion5